Atelier de création florale

Frédéric Garrigues styliste de fleurs

cours-art-floral-paris-provence

« Es-ce dans le bouquet que la fleur est plus belle, ou bien dans le pré où elle pousse, quand nous nous sommes mouillé les pieds pour aller la chercher ? A quoi bon ce qui sent l'école ? » H.D. Thoreau. Janvier 1852.

Philosophie et savoir faire.

Ne plus avoir besoin de regarder pour voir.
Lorsque je suis venu à la fleur, je m'attendais à un apprentissage difficile, long et surtout très compliqué. Je me suis rendu compte que les gestes étaient souvent les mêmes, les techniques simples et issu du seul bon sens.
Aujourd'hui après plus de 30 ans de création, je considère que le plus important à savoir dans cette activité, je ne l'ai pas appris en faisant ce métier.
C'est pourquoi je choisi de confier, de transmettre avec ferveur, une approche sensible, intuitive du monde végétal plus qu'une succession de gestes, de recettes à reproduire.
Pour moi les fleurs ont toujours été un plaisir depuis leur contemplation jusqu'à leur manipulation. »

Retrouver l'enfant qui est en nous.

Ces stages et cours ont pour vocation de vous amener à renouer avec un plaisir simple, celui que produisent les fleurs de par leur présence, de la même façon que lorsque nous étions enfant.
« Je crains bien que l'enfant qui cueille une fleur pour la première fois n'ait une intuition de sa beauté et de sa signification que le botaniste ensuite ne gardera pas. » H.D. Thoreau. Février 1852. Laisser sa sensibilité de chacun s'exprimer.
Loin des codes, des règles et de la peur de « mal faire » il faut désacraliser cette activité. L'arrangement floral est une forme d'expression comme d'autre mais qui n'est régie par aucune règle, par aucune loi. Il n'y à pas de frontière à l'imagination.
« C'est l'union de l'âme avec la nature qui rend l'intelligence féconde et qui engendre l'imagination. » H.D. Thoreau. Août 1851.

L'amour pour guide.

A la façon d'un passeur, avec humilité, je tente de vous donner ce que j'ai reçu. Je vous guide vers le beau, le sensible, l'émouvant et vous amène à prendre confiance en vous dans cette relation si intime du végétal et de vos émotions.
C'est à la fois un retour sur vous même et une invitation au voyage.
Celui d'une redécouverte tant de vos capacités à s'émerveiller que celui du plaisir de créer. Cela peut paraître superflus, futile. C'est pourtant au combien important, précieux, voir pour certain comme pour moi, essentiel.
Cela nécessite de l'écoute, de la réflexion, du temps.
Ainsi va ce métier fait de passion, d'humilité, et de tendresse.